Les Traumatismes

HYPNOSE DANS LE TRAITEMENT DES TRAUMATISMES PSYCHIQUES, DES ETATS STRESS AIGU ET DANS LES ETATS DE STRESS POST-TRAUMATIQUE (D. SMAGA)

Les symptômes primordiaux du syndrome de stress post-traumatique (SSPT) sont la réexpérimentation de l’événement traumatique au travers d’images intrusives, les efforts délibérés pour éviter de penser à cet événement ou encore afin d’éviter certains lieux ou situations pouvant éveiller des souvenirs douloureux.

Peu après l’événement traumatique, un sentiment d’être anesthésié ou détaché des autres peut apparaître. Il peut y avoir une diminution de la capacité de porter attention aux autres ou encore à ressentir des émotions telles que la tendresse, le désir sexuel, etc. On peut aussi rencontrer un état d’hyperactivité pouvant se traduire par des difficultés à trouver le sommeil, un état de perpétuel « qui vive », une plus grande nervosité et des réactions de sursauts exagérées. D’aucuns éprouvent de la difficulté à se concentrer et se sentent «les nerfs à fleurs de peau ». Il peut y avoir un blocage lorsque la personne essaie de se rappeler l’événement. Certaines personnes ont l’impression qu’une partie de leur Être est restée liée à l’événement traumatique, comme si le temps ne s’écoulait plus. C’est d’ailleurs l’impression que donne souvent les victimes d’événements dramatiques.

Lorsqu’ils évoquent le trauma, l’événement n’est pas relaté comme un souvenir mais comme un drame toujours présent. En ce sens, la personne vit à la fois dans le temps présent mais aussi dans son vécu traumatique. Les patients parlent souvent d’une partie d’eux-mêmes qui est morte durant le trauma. Les traumatismes psychiques se caractérisent par la qualité dissociative de ce type d’expérience (qui est la perception non volontaire d’aspects de l’expérience traumatique).

C’est l’une des indications pour les traiter par l’hypnose.

En savoir plus